La publicité sur Facebook bonne ou mauvaise idée ?

Le Branding ou l’image de marque
10 mars 2020
SEO – L’art du Référencement naturel
10 mars 2020
Je fais de la publicité sur Facebook depuis des années maintenant. Je pratique la pub facebook au jour le jour pour des clients ou pour moi-même et j’entend chaque jour des remarques pas toujours juste au sujet de cet outil qui augmente la notoriété et la visibilité d’une entreprise de manière fulgurante. 
Dans cet article je souhaite casser les mythes au sujet du géant Facebook, et il y en a beaucoup !

Pour voir la vidéo de l’agence réalisée sur ce sujet cliquez-ici ! 

 

Mythe 1 : Il faut beaucoup d’argent pour les campagnes Facebook

Avant toutes choses, la question du budget est certes primordiale mais elle n’est pas objective. Chaque personne a sa notion du “beaucoup” pour certain beaucoup c’est plus de 2000 shekels pour d’autres plus de 400 shekels. Alors c’est quoi la vérité ? Combien faut-il réellement investir pour mener une campagne fiable et efficace  !

Tout est relatif ! la période de l’année, l’audience ciblée et le type d’objectif fait évoluer le budget.

Voyons ça de plus près ! 

 

Pour voir la vidéo de l’agence réalisée sur ce sujet cliquez-ici ! 

Vous venez de vous lancer ? 

Mazal-tov ! mais vous allez devoir investir plus d’argent pour développer votre notoriété que si vous aviez déjà des personnes qui vous suivent et visitent votre site web. En effet vos budgets seront investis majoritairement dans l’acquisition et le retargeting. Quand on part de zéro, il faut construire son audience et augmenter les visites sur son site afin de vendre ses services et produits ! Dans ce cas de figure vous allez devoir investir en moyenne entre 2000 et 5000 shekels dans vos publicités facebook.

 

Vous avez une présence en ligne plus ou moins établie ? 

Vous allez faire des économies ! Nous travaillerons sur le retargeting qui consiste à recibler les personnes qui vous suivent déjà et leur montrer des publicités ciblées. Les audiences de retargeting sont généralement plus petites et le budget a investir sera plus bas. Le CPM sur facebook tourne aux alentours de 40 shekels donc pas besoin de se ruiner ! 

 

Vous avez une entreprise ou commerce local ? 

Si vous opérez dans un secteur local, vous devrez à coup sûr moins investir qu’une entreprise qui opère sur un périmètre national ou internationale !  

Bref vous l’aurez compris en matière de prix tout est relatif ! et celui-ci mérite d’être étudié en amont afin d’être le plus honnête possible. 

Pour voir la vidéo de l’agence réalisée sur ce sujet cliquez-ici ! 

Mythe 2 : Booster une publication c’est réduire sa portée organique

Faux, faux, faux ! Cette rumeur serait-dû au fait qu’on compare Facebook au dealer du coin ! Et oui, c’est logique. Si j’investis une fois pour une campagne rien n’empêche Facebook de bloquer mes prochains post afin de m’obliger à réinvestir des sous ? Oui mais non,  Facebook dont le CA généré par les pub dépasse les 50 milliards de dollars n’a pas vraiment besoin de ca.. et surtout se serait contre-productif sur du long terme ! 

Alors c’est quoi la vérité ? 

La vérité, c’est que booster vos publications peut nuire à la portée organique de vos prochaines publications uniquement SI vous récoltez du feedback négatif en retour … ou si personne n’interagit avec vos publications sponsorisées (alors que vous payez pour !). C’est pour cela que celles-ci doivent être étudiées et qualitative. 

Pour voir la vidéo de l’agence réalisée sur ce sujet cliquez-ici ! 

Mythe 3 : Il faut cibler au millimètre près son audience

 

En faisant 2 / 3 recherches sur le web on tombe sur une multitude d’articles de ciblage Facebook. Or, Facebook a tout les outils nécessaires pour cibler au mieux vos clients potentiels ! Faites lui confiance. L’algorithme apprend des gens qui cliquent sur vos publications pour ensuite proposer aux personnes dites “similaires” vos publicités. Il ne faut pas rechercher non plus a atteindre les 5 / 6 personnes qui sont a moins de 5 mètres de vous !

 

Vous comprenez qu’en ayant un ciblage trop restreint, l’algorithme n’a pas assez de données avec lesquelles travailler et risque même d’être « bloqué » pour trouver les personnes les plus susceptibles de cliquer et convertir au coût le plus bas. 

 

 

 

A bientôt pour une prochaines chroniques sur les pub Facebook et n’oubliez pas, XpressStudio vous accompagne dans vos stratégie marketing tout au long de l’année .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Parlez-nous de votre projet !